Mon truc , c’est que pour les gros coups durs, je chiale pas, je prends tout très calmement. C’est déjà arrivé plusieurs fois alors on peut en faire une généralité maintenant je crois.

Du coup, à la place, je pleure devant des trucs assez inattendus. Comme Sex and the City, alors qu’a priori ya vraiment pas de quoi.

Alors ya un épisode de sex and the City que je peux plus regarder sans me mettre à chialer ma race, et si vous connaissez la série, vous me voyez peut-être venir, c’est l’épisode 12 de la saison 6; Et ouais, le drame quoi s’il me tombe sous les yeux.

Pour tout vous dire, là je me le rediffuse, parce que je voudrais pas vous dire des conneries dans cet article, et là, on vient d’apprendre que Charlotte a fait sa fausse-couche, et j’ai déjà les larmes aux yeux. Ouais, parce que dans cet épisode, Charlotte, qui a lutté sa mère pour se faire faire un gamin a juste le temps d’apprendre qu’elle est enceinte avant de perdre l’embryon. Tout ça avec la pavane de Fauré remixé en musique de fond.

Alors je sais, faire des fausses couches, ça arrive, mais là, pour Charlotte, la catastrophe, c’est qu’elle a galéré pour avoir son +, comme on dit sur les fora doctissimo d’un air un peu bêbête, du coup, elle est même pas sûre que ça va remarcher un jour, et si ça se trouve, c’est sa dernière chance de pouvoir porter un bébé sur laquelle elle s’asseoit. C’est un peu normal qu’elle l’ait mauvaise.

Franchement, yen a pas tellement des héroïnes de séries qui galèrent vraiment pour avoir un bébé. Y avait bien Carla dans Scrubs, mais finalement elle est même tombée enceinte sans l’amp, ou alors peut-être juste un peu de clomid et voilà. Au cinéma, il y avait aussi l’héroïne de Marley et moi , mais après finalement elle réussit à en avoir trois comme qui rigole, alors ça compte pas.

Du coup, cet épisode de Sex and the City, c’est un peu le seul truc auquel on peut vaguement s’identifier quand on a connu les mêmes merdes.

En plus, ce qu’il y a de vrai aussi, c’est cette petite pointe d’humour:; charlotte retrouve la force d’affronter l’anniversaire du bébé de sa copine en regardant un documentaire sur Elisabeth Taylor. Et elle finit par s’acheter un chien pour se consoler.

« Le moment est venu de faire preuve de courage et de confiance ».

Un épisode de Sex and the City, mon chat, what else?

P.S.: Vous en connaissez d’autres vous, des films sur l’infertilité, susceptibles de me faire chialer si possible?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !