Si vous n’aimez pas, vous gardez vos commentaires pour vous, je ne veux que de l’extase et de l’admiration dans vos propos sur cette chanson. Oui, c’est la dictature ici. Si vous êtes pas contents vous avez qu’à aller vous expliquer place Tahrir.

Rendez-vous sur Hellocoton !