Oui, parce que l’amour, tout ça, faut arrêter, y a pas besoin de se marier pour s’aimer toute la vie. Moi, j’aurais rêvé de vivre dans le pseudo pêché à tout jamais. En plus, l’an dernier, le mariage m’a plus pourri l’année (ou plutôt les six mois qu’on a eu pour le préparer) que l’annonce de notre stérilité. Et tout ça pourquoi? Pour une journée hyper stressante durant laquelle vous réunissez tous les gens qui vous sont proches, ainsi que tous les collègues de votre mère à qui elle en doit une, et la famille éloignée de votre mari à qui vous n’avez même pas envie de parler. Oui, j’ai pas vraiment surkiffé le jour de mon mariage. Le lendemain, ma mère m’a obligée à prendre un xanax pour que je décompresse un peu, et j’ai mis une semaine avant de pouvoir regarder les photos du mariage sans pleurer. Et ouais, on est complètement névrosé ou on ne l’est pas.

Du coup, le discours de « Oh, tu vas voir, c’est magique et c’est le plus beau jour de ta vie », je peux pas vous le sortir, parce qu’à Dieu plaise, c’est depuis ce jour là que mes jours sont plus beaux, et je me dis que le meilleur reste à venir!

Aujourd’hui, ça fait quasiment un an jour pour jour qu’on a décidé de passer par cette étape pénible, fatigante et source d’angoisse. Et malgré tout, je ne regrette pas. Pourquoi?

Numéro 1: La bague! Non, ne faites pas vos pimbèches  « Moi-je-m’en-moque-j’envoie-valser ». J’envoie valser mon cul ouais! J’ai une bague en or avec un rail de diamants sertis! Elle est magnifique, et en plus elle est gravée à nos prénoms, nan mais c’est pas méga-choupi putain?

Numéro 2: Vous allez vous payer des trucs hors de prix, et ce même si vous avez un petit budget. Et les gens ne vous blâmeront non seulement pas, mais en plus ils vous proposeront peut-être même de vous l’offrir. Exemple: maquillage par une professionnelle (enfin moi j’ai pas pris l’option, mais ça peut être sympa selon chez qui on se rend), le coiffeur avec ses deux essais (nan mais glams quoi!) et bien sûr, la robe

Numéro 3: Les Cadeaux. Bon, moi, les listes de mariage, ça me stresse, parce que j’ai l’impression de prendre en otage mes invités, et que personnellement ça m’a fait mal au cul de devoir acheter un ensemble de couteaux à beurre à 18€ l’un pour certains. C’est mon avis, hein, chacun fait comme il veut. Donc on avait demandé pour ceux qui voulaient de donner un peu pour le voyage de noce. Bon, vous allez me dire, ça revient au même, ok, mais pour moi ça passait mieux comme ça. La « participation pour le voyage de noce » s’est transformée en « participation aux dettes contractée pour nourrir vos bouches insensibles à la délicatesse des mets dès la fin du vin d’honneur », mais il nous en reste toujours un peu pour payer les retards d’impôts qui nous sont récemment tombés sur le coin de la gueule vous en faites pas!

Numéro 4: Les gens vont vous dire que vous êtes belle. Toute la journée. Du matin au soir. Et ce sera vrai normalement. Ou en tout cas, rien ne viendra vous empêcher de le croire ce jour-là

Numéro 5: Hier soir, j’étais harassée comme je le suis rarement après une matinée consacrée à mon devoir de travailleuse, et le reste de la journée passé à cuisiner pour les gens que l’on avait invités le soir. Du coup j’ai passé la soirée à être spirituelle et à leur faire la conversation. Au moment de coucher, je n’avais envie que d’une chose: m’endormir devant le replay de Confessions Intimes. Monsieur Faithful m’a dit: « Va te mettre au lit avec l’ordinateur, j’arrive, je vais tout débarrasser et passer un coup de chiffon sur les meubles. » Et bah là, je vous le jure, j’étais heureuse de pouvoir dire avec fierté: « Cette homme-là, c’est mon mari à moi » !

Et voilà la main que j'ai donnée à monsieur Faitfhul par une belle journée d'août... Et que vous auriez vu déjà ici si vous étiez des lecteurs assidus: https://unjourmonbebeviendra.wordpress.com/2010/11/21/la-famille-de-mon-mari-devient-elle-ma-famille/

Rendez-vous sur Hellocoton !