Comme je vous le disais hier, sachant qu’il y a des paramètres de fécondité qui restent non maîtrisés par la médecine et qu’il y a des études qui prouvent l’effet bénéfique de l’acupuncture sur la FIV, devinez ce qu’a fait votre serviteur? Bah j’ai demandé à ma meilleure amie qu’elle demande à sa belle-mère qui est acupunctrice mais overbookée l’adresse d’un bon acupuncteur, parce que bon, y en a bien un ou deux dans ma ville, mais j’avais pas envie d’y aller à l’aveuglette. Et voilà comment je me suis retrouvée dans un appartement parisien du 16ème arrondissement (bah ouais, tant qu’à faire) à deux pas de la tour Eiffel (bah ouais, tant qu’à faire!) à payer une consultation à 110€ non remboursés (ou alors si peu…) A ce prix-là, tu m’étonnes qu’il habite le 16ème le mec.

 

I. L’entrée en scène – « C’est pas moi le Docteur »

D’abord on m’a oubliée. Oui oui, oubliée. J’ai sonné à la porte, un mec en bleu de travail m’a ouvert. J’ai dit un peu timidement (parce que je suis un peu timide) « J’ai rendez-vous avec le Docteur Machin c’est bien ici? » Et le type m’a répondu: « Oui, mais c’est pas moi le docteur, moi c’est ouvrier c’est tout! Vous avez eu peur pas vrai! » Ca m’a fait rigoler. Sauf que l’ouvrier en question est retourné travailler, et qu’il m’a laissée toute seule dans une sorte de corridor avec des bibliothèques pleines de livres. J’osais pas trop m’assoir, y avait pas de chaise, juste une sorte de coffre en bois, mais au bout d’un moment j’en ai eu marre et je me suis assise quand même. Là, une dame est sortie par une porte en criant « Bon, j’y vais je rentre dans dix minutes hein! » avant de me regarder d’un air un peu étonné. « Vous voulez pas attendre dans la salle d’attente? » qu’elle m’a dit. « Bah si, mais on me l’a pas indiquée en fait! » Alors elle m’a montré une pièce qui ressemblait pas plus à une salle d’attente qu’à mon cul une sorte de bureau en me priant de les excuser et qu’elle allait prévenir son mari, qui était au téléphone.

 

II. L’entretien – « Vous avez des caillots? »

Il était toujours au téléphone quand il m’a fait entrer dans son bureau. Au téléphone avec je-ne-sais-qui à qui il disait « Oui,enfin moi en même temps que je faisais médecine, j’ai réussi à faire  aussi une maîtrise de biologie humaine et apprendre le chinois! » Quand j’entends ça, j’ai envie de dire: arrête de te la péter. Mais comme j’avais besoin de lui forcément j’ai fermé ma gueule.

Alors, l’entretien. J’aime bien les entretiens, qu’on me pose des questions sur ma vie, mon pipi et mon caca, mes règles, si je fais des rêves et des cauchemars et s’il y a des thèmes récurrents. De toute façon, vous êtes bien placés pour le savoir, j’aime bien raconter ma vie.  Bon, j’avoue, j’ai été un peu prise de court quand le docteur m’a demandé:
– Vos règles, elles sont plutôt claires? plutôt foncées?
– Euh…. normales quoi…
– Avec des caillots?
– Euh.. Je sais pas c’est quoi alors je crois que j’en n’ai pas…
– C’est quand on a des morceaux soit élastiques soit durs.
Alors là, je me disais si j’ai un truc comme ça qui doit me sortir du bas, je le sentiraispasser je crois, et en même temps je me disais que ça avait l’air marrant à voir. Et depuis je surveille, et je saurais pas dire si j’ai des caillots ou pas, alors j’espère que ça va pas tout fausser.
Le docteur a continué de se la péter. L’acupuncteur porte un jugement sur mon traitement à l’hôpital de Sèvres, l’acupuncteur ose remettre en question les grands préceptes du Docteur K. Grave erreur, j’aime et je vénère le Docteur K., plus encore que le docteur Funky, et surtout je crois qu’ils savent ce qu’ils font, et ceux même si l’acupuncteur m’a dit « Je comprends vraiment pas pourquoi ils vous mettent sous décapeptyl… » Bah moi non plus, mais eux ils ont fait des études spécialisées en chatte, alors je vais continuer d’avoir confiance en leurs prescriptions si ça vous dérange pas trop.

 

 

III. A poil! – « JE TE TUE! »
Bon, pas complètement à poil, en sous-vêtements disons. Alors là, Grand moment de solitude, au propre comme au figuré. Le Docteur me demande de me déshabiller, et se barre. Et moi, une fois en culotte je fais quoi? Nan parce que j’osais pas trop reposer mon cul sur la chaise, et en même temps je voulais pas rester debout comme une con! Alors je me suis rassise quand même et tant pis pour l’hygiène, j’avais le cul qui brillait de propreté toute façon. Et là, le Docteur revient et me dit: « Bah vous êtes pas allongée? » Bah non mon con! Je prends pas mes aises chez les gens comme ça moi! « Ah bah parce que normalement vous devez vous reposer deux minutes pour que votre pouls prenne un rythme stable! Bah allongez-vous alors! »

Moi, on me demande pas deux fois de me coucher, donc aussitôt dit, aussitôt fait. Et il repart. Ouais, parce que pendant que je me faisais acupuncturée, le mec, il avait ses gamins dans l’autre partie de l’appart’ qui prenaient leur goûter et sur qui il allait jeter un oeil tous les quarts d’heure!
Après quoi il revient, tatage de pouls, et ils commencent avec les aiguilles: une à l’intérieur de chaque pied, une à l’intérieur de chaque jambe, une juste sous le nombril, une sur ce que je crois qui s’appelle le plexus solaire, une au milieu de la poitrine, une au sommet du crâne et une dans chaque poignet. Ca pique sur le coup, après on sent plus rien, c’est pas du tout gênant. Le Docteur te fout une couverture pardessus tout ça, il te met une lumière tamisée et il se barre. Ouais, encore.
Je ne sais pas combien de temps je suis restée comme ça, allongée. C’était sympathoche, j’ai même fermé les yeux, je me suis reposée, vraiment c’était cool. Et j’entendais du fond de l’appart, les gamins qui se disputaient pour jouer à l’ordinateur. Ils devaient avoir genre 5 et 8 ans et ils disaient « Mais c’est il veut toujours jouer quand je joue! Nan, je veux pas le laisser jouer! Vas-y, je te laisse faire une partie, mais si t’en fais une de plus, JE TE TUE! » Sympa l’ambiance! En même temps je dis ça, mais je trouve sincèrement que c’est sympa d’être chez les gens.

 

 

IV. Bilan des courses
Bah, 110€ quoi. Mais bon, si ça marche pourquoi pas. Alors c’est vrai que je me moque, mais ça ça veut pas dire que j’ai pas aimé, c’est juste dans ma nature de me moquer. J’étais quand même plus méfiante que ce que je pensais en y allant, mais en fait je pense pas que ce soit du charlatanisme. Je saurais pas dire pourquoi, mais après, la science j’y comprends rien, donc je vois pas pourquoi l’acupuncture fonctionnerait moins que d’autres choses, et puis c’est vrai que j’ai pas non plus une confiance totale en la médecine traditionnelle non plus. Oui c’est mal.
Je suis supposée y retourner au moins une fois par semaine jusqu’à une semaine après le transfert. Moi quand il me disait ça, j’entendais que le bruit des 110€ en espèces sonnantes et trébuchantes qui tombait dans son escarcelle faut dire.

Pendant que j’attendais avec mes épingles, je regardais celles de mes mes poignets. Comme je suis un peu con, je jouais à en faire bouger une en remuant mes doigts. A un moment, j’ai fait un faux mouvement, je sais pas comment, et j’ai eu une décharge qui m’a irradié dans l’extérieur du poignet. Là je me suis dit que la place du bordel avait quand même un sens, que c’était vraiment pas mis au hasard. Alors y croire pourquoi pas?

 

 

Quoi? Je mets une photo de Naruto si je veux...

Rendez-vous sur Hellocoton !