Quand je travaille pas je sors pas. Enfin sauf pour faire les courses. Ou si j’ai un rendez-vous pour la fiv. En fait j’ai l’impression de sortir QUE pour les divers rendez-vous satellites de la fiv.

I. Au labo
Hier, j’ai rententé le prélèvement vaginal à Saint-Lazare. Je crois que prélèvement vaginal est l’expression que j’ai le plus prononcé aujourd’hui, mais je m’en fous, c’est pas sale putain de merde, c’est médical c’est tout! Je rends la chose moins tabou chaque fois que je la prononce!
Un fois là-bas, je revois la connasse technicienne de la dernière fois. « Vous êtes à quel jour de votre cycle? » qu’elle me demande.
– Le huitième.
– Vous z-avez plus vos règles.
– Bah nan là c’est bon je pense.
– Nan parce que des fois y a des femmes elles viennent et quand je leur mets le speculum je vois du sang parce qu’elles ont encore leurs règles.
– Nan mais là c’est bon je crois.
– Parce qu’en plus si vous avez encore vos règles ça fausse le résultat. Moi je le fais pas si vous avez vos règles.
– Nan mais là c’est bon je crois.
– Parce que même pour nous, vous comprenez, y a des femmes elles viennent, et quand je mets le speculum, elles ont encore du sang, c’est un peu…
…C’est un peu dégueulasse! Ouais! J’ai compris!Mais là je crois que c’est on j’ai dit putain! Ca, c’est ce que j’aurais dû dire, mais j’ai été d’une patience d’ange.  Pendant qu’elle me disait ça, j’ai compris que vu que j’étais venue en jogging lunette (la tenue casual par excellence quoi) et que là j’étais habillée maquillée et tout le tralala, elle me reconnaissait pas.
– Oui, je suis venue il y a deux jours, vous m’avez renvoyée parce que j’avais encore du sang.
Là, sourire gêné de la fille qui se rend compte que c’est pas super agréable ce qu’elle m’a dit.Et là, j’ai profité de sa gueule de fille qui sait qu’elle balance beaucoup de conneries des fois.

II. Au paradis
Bon, ça va, on me l’a enfin fait ce prélèvement vaginal à la con. En sortant du labo, je regarde l’heure: 14h45. Ok. J’ai rendez-vous chez l’acupuncteur à quelle heure déjà? 17h30. Ok. Je vais pas du tout me faire chier déjà. Ah mais que vois-je au loin? Le centre commercial du passage du Havre? Et au-delà? Les Grands magasins du boulevard Haussman? Bon, je vais juste jeter un oeil hein?

Un oeil qui s’est transformé en:
– Oh! Tiens, je vais juste m’acheter deux un petit vernis chez sephora! Comment? La pause de vernis est offerte pour l’achat d’un produit? Bah je veux ouais! Posez-moi ce que vous voulez! Alors comme ça vous n’avez pas beaucoup de monde cet après-idi? Mais je vous en prie, faites moi une petite manucure en prime!
– Oulala, mais je suis jamais rentrée moi dans le printemps « beauté-maison » (ouais, cherchez pas, ils vendent des mascaras et des parfums au rez-de-chaussé et des housses de couette au deuxième, j’ai pas trop compris le concept non plus)! Mais on se croirait au paradis ici! J’essayerais bien ce rouge à lèvre-là moi madame… Comment, je m’assois devant le miroir et vous me le posez au pinceau? Ah ouais, c’est jouliiiiii! Mais je voudrais bien comparer, vous me l’enlevez et vous me mettez l’autre? Trop cool madame! Roh, et puis c’est vrai que c’est des couleurs printanières, et puis j’en ai pas de comme ça, je vais quand même l’acheter, hein?

Et ouais, elles ont filé vite les deux heures entre mes deux rendez-vous que j’ai passées à faire ma biatch!

III. Chez l’acupuncteur
Hier, c’est l’acupuncteur himself qui m’a ouvert la porte! Et ouais! Ensuite j’avais pris mes marques. Hier pour 110€, j’ai quand même demandé qu’on m’explique comment ça fonctionne l’acupuncture. Bon, j’ai rien compris à la réponse, mais le docteur m’a donné une sorte de Ken en plastique phosphorescent avec plein de lignes dessinées dessus, et des points rouges et verts là où on peut planter les aiguilles. Tout ce que j’ai pensé à ce moment-là, c’est que jamais je ne veux qu’on ne vienne me stimuler le point qui se trouve au centre des tétons…
Hier aussi, pour 110€, l’acupuncteur m’a planté les aiguilles à des endroits un peu différents de la dernière fois, cette fois-ci ce n’était pas symétrique. Vous me direz, si ça se trouve il s’est gourré, et il a oublié de m’en mettre de chaque côté, mais pour 110€ (ouais, je le répète, c’est que ce soir encore j’ai un peu mal aux fesses en y repensant) je préfère avoir confiance en lui. Et puis il s’est concentré sur moi cette fois-ci. Pour 110€ c’est la moindre des choses quand même!

Donc voilà, autant la dernière fois, l’acupuncture c’était la découverte et le tâtonnement, autant hier, c’était surtout le point d’orgue d’une journée consacrée à mon corps, son dedans, son dehors, et la circulation de son énergie vitale (j’aime bien cette expression, ça me rappelle les dessins-animés), ce qui m’a fait paraitre la séance bien plus agréable. Bon, je trouve ça nul comme fin d’article, mais j’ai pas de chute, alors tant pis.

La prochaine fois je me ferai un spa carrément

Rendez-vous sur Hellocoton !