Je me nourris de pitchs, de smarties, de kinder country, et de bonbons gélifiés. Le seul repas où je mange à peu près équilibré, c’est le mardi midi parce que je mange à la cantine.

Je regarde les dessins animés japonais, j’adore ça même. J’ai hésité longuement à carreprout la dernière fois devant le coffret de Merveilleuse Creamy, Et quand on a emménagé ensemble, vu qu’on captait pas la télé, j’ai obligé monsieur Faithul à regarder l’INTEGRALE de Princesse Sarah. Et je rêve de pouvoir aller à Japan Expo en cosplay, mais j’ai trop peur d’y croiser des gens du travail. Et je fais collection de figurines, je les laisse même sous blister pour pas qu’elles perdent de valeur.

Quand monsieur Faithful m’a enseigné comment jouer à Call of Duty, j’ai été tellement à fond dans le jeu, que j’ai fait un truc super pas professionnel que je peux même pas vous le dire tellement j’ai un peu honte (pas de l’avoir fait, mais que ça puisse se savoir hein!).

Malgré tout ça, je ne supporterais pas qu’on dise de moi que « Je suis restée un grand enfant », ou que je suis une « adulescente ». Déjà, parce que « adulescent », c’est une putain d’expression de merde. Ensuite, parce que je suis une adulte responsable. Ou en tout cas, c’est ma volonté de l’être.

Je ne comprends pas comment on peut être fier de se dire qu’on refuse de grandir. Personnellement, mon adolescence a été une des périodes les plus merdiques de mon existence, je préfèrerais crever six ans plutôt et passer directement de 10 ans à 16.

Avec ça, moi je suis plutôt fière d’avoir un métier qui me plaît et que j’ai galéré pour avoir, de gagner mon argent de payer mon loyer, et de tenter de faire face à mes responsabilité. Nan parce que bon, le pseudo syndrome de Peter Pan, c’est pas ça qui fait bouillir la marmite hein.

Et puis c’est parce que je suis une adulte auto-proclamée responsable que je suis capable de prendre soin de quelqu’un d’autre, t’entends petit Jésus? Il vient ce putain de gamin bordel de merde? et je parle pas seulement d’un enfant, mais aussi de mes proches, des gens que j’aime (oui, parce que on dirait pas des fois, mais il y en a quand même quelques uns).

J’aime les dessins animés, les bonbons, et m’amuser, mais j’aime aussi écouter des émissions culturelles à la radio pour me donner l’illusion d’apprendre des choses et avoir un sujet de conversation classe avec mes collègues puisque je n’arrive pas à m’empêcher de leur parler, j’aime bien lire des poèmes, et j’aime bien aller voir aussi du cinéma d’auteur au cinéma. Chacun ses goûts c’est tout. Mon père adorait lire Astérix même après quarante ans, on disait pas delui qu’il voulait pas grandir.

Alors putain, fut peut-être arrêter avec le jeunisme à tout prix, faut arrêter de trouver ça génial de se prendre pour un gamin de 12ans!

Rendez-vous sur Hellocoton !