Comme je vous le disais hier, je pense que je suis toujours une connasse frustrée, et que je m’en sors beaucoup moins bien que je pensais. Voici donc un billet où je vais me moquer d’une femme enceinte, d’une manière complètement injuste et arbitraire. Si vous n’êtes pas content vous n’avez qu’à aller occuper la puerta del sol.

Samedi soir, je devais donc honorer une invitation lancée alors que j’étais complètement bourrée et que j’ai longtemps appréhendée, plus encore sachant que le midi, je venais de me prendre dans les dents une autre annonce de grossesse.

18h: Je rentre de chez ma mère.

18h-18h30: Je glande devant le pc

18h30: Ah, tiens, faut que j’aille faire les courses.

18h33: Je reçois un texto de mon invitée de la crémaillère (qu’on appellera P.B., c’est mieux pour moi et surtout pour elle):

Coucou miss! Juste par curiosité, est-ce que tu as prévu du poisson cru type maki ou sushi, car malgré que j’adore ça je ne peux pas en manger à cause de la grossesse!Bises

Faut savoir que y a trois trucs que je voudrais voir puni par la loi de façon grave:
– les invités qui demandent ce qu’il va y avoir à dîner avant de venir, parce que c’est très mal poli. S’il y a des trucs qu’elle ne peut pas manger, elle n’a qu’à pas les manger.
– Les gens qui disent malgré que. Oui, je sais, maintenant c’est autorisé par l’académie française, c’est désormais une forme correcte. Mais horrible. Qui mérite la mort.
– Les femmes enceintes. Alors là, des fois que j’aurais oublié, je vois bien qu’elle tiens à me le rappeler hein, important le truc.

18h35: Ah mais je voulais faire un cake, le moule et chez ma soeur, faut que j’aille chez elle le chercher.

18h40: J’arrive chez ma soeur, les larmes aux yeux, prête à aller pleure dans son giron. Elle m’accueille en me disant: « nan mais t’as vu cette connasse de [belle-demi-soeur qu’en plus en vrai on aime bien] qui est enceinte? Je suis tellement dégoutée! » Là, j’ai plus envie de pleurer, j’ai envie de bitcher. Alors pendant que ma nièce magnifique d’amour court à poil dans la maison parce qu’elle ne se sent pas de mettre son pyjama, avec ma soeur, on debriefe, on dit que c’est dégueulasse la vie [ce qui est d’ailleurs très vrai, je vous jure], qu’elle elle est enceinte alors que moi j’aurai plus jamais mes règles et que je pourrai même pas prendre mon traitement pour faire mon transfert d’embryons congelés. Ma nièce pleure parce qu’elle doit mettre son pyjama, je lui explique que sérieux, y a des trucs plus grave dans la vie, que tata par exemple elle sera jamais enceinte de sa life, et qu’en plus elle a invité une grognasse à dîner ce soir qu’elle va devoir supporter. Ma nièce est gentille, elle écoute, mais elle pige rien, normal elle a un an et demi. Pour la récompenser de son écoute attentive (et puis parce qu’elle fait n’importe quoi aussi) je fais du coloriage avec elle. Ah tiens, j’avais pas un truc à faire? Ah oui les courses. Il est quelle heure? 19h? Les invités arrivent 20h, je suis large., je vais encore colorier pendant dix minutes.

19h45: Je suis au magasin, je vais prendre que du surgelé en fin de compte, je vais pas me faire iech non plus, oh, j’ai passé un dur samedi, et c’est pas fini, alors les gens je les emmerde.

20h: Ma collègue que j’ai appelée à la rescousse (« Mais si je t’en supplie vieeeeeeens! Ne me laisse pas seule avec elle, je l’aime paaaaaaas!Pitiiiéééééé! ») arrive. Je la brief: tu vas voir, l’autre fille c’est pas qu’elle et méchante, c’est qu’elle sert à rien. Et faut pas la laisser s’épancher sur sa grossesse ok? Je te dirai peut-être pourquoi un jour, pour ce soir fais moi confiance.  » Elle est gentille ma collègue.

20h05: P.B. est là, et elle a une bolas. Avant, quand je croyais que j’allais tomber enceinte facilement, je trouvais ça ma-gni-fique, et original, je me disait que j’en voulais une c’est sûr. Et puis je me suis rendu compte que c’était tellement original que toutes les femmes enceintes en ont. Et puis j’ai lu un article d’un pédiatre qui disait « Mais enfin, ça vous plairait à vous d’avoir toute la journée un cliquetis au-dessus de la tête? » Depuis je me fous de la gueule des bolas et de celles qui les portent.

En plus ce long cordon, je suis vraiment pas fan en fin de compte

Bon, honnêtement, mis à part qu’elle a passé toute la soirée à se toucher le ventre, et à prendre des mines dégoûtées quand on parlait de vomi (oui mais fallait bien que je lui dise que j’ai vomi en revenant de chez elle quand même!), elle s’est quand même bien tenue. Ou on l’a bien contenue je sais pas. En tout cas, j’ai fais maB.A., maintenant c’est fini!