Fermez les yeux, allongez-vous dans l’herbe à côté de votre amoureux et mettez la musique: vous sentez l’odeur de l’herbe et celle du foin (bon ok, je viens de la banlieue, je ne connais pas l’odeur de l’herbe, au mieux celle du fumier) ?

« Toi fille des bois et moi mauvais garçon », par chez nous ce serait plutôt l’inverse mais qu’importe, on n’est pas bien tous les deux? L’intérêt d’être amoureux c’est qu’on porte notre bonheur en nous et qu’on peut le promener partout (<=phrase poétique du dimanche)

Elle est pas ultra sympathoche cette chanson sur le simple bonheur d’être deux?