Il y a quelque semaine, j’ai été invitée par le magazine Egg au grand pique-nique maman-enfant. Méga glauque quoi, une fois de plus, merci de lire effectivement nos blogs hein!

J’aime bien rencontrer des gens de mes amis imaginaires virtuels qui sont en général… des mamans blogueuses. Mais des cools hein! On rigole, on déconne, c’est super. En plus je suis super contente d’être lue aussi par des gens qui n’ont pas, ou pas les mêmes problèmes face à la procréation, ça permet de relativiser, de se forcer à ne pas se replier sur notre malheureuse, triste, tragique et misérable condition d’infertile, priez et pleurez pour nous, et de garder un contact avec les gens normaux.

Le problème, c’est que forcément, les mamans sont beaucoup plus visibles que nous sur la toile, et c’est normal, parce que je pense que comme on me le disait de façon très juste dans les commentaires hier, on fait un peu flipper nous. Les gens sont contents que ça nous tombe dessus plutôt que sur eux. Remarquez, je leur en veux pas, moi-même si je pouvais refiler ça à quelqu’un je le ferais sans aucun remord (enfin, un tout petit alors, mais chacun sa merde).

Alors les grands pique-nique entre mères, les grandes réunions portages, tout ça, c’est super, ça fait rêver, mais nous alors?

C’est pour ça qu’aujourd’hui, je voudrais prendre la température chez les infertiles: eh, on a quand même le droit de boire à gogo et de manger du poisson cru et du fromage non pasteurisé, faudrait peut-être en profiter non? Je voudrais savoir dans mes lectrices infertiles pour quelques raison que ce soit, qu’elles soient blogueuses ou non, qu’elles commentent régulièrement ou pas mon blog ou d’autres, quelles sont celles qui seraient intéressées par un pique-nique entre infertiles en région parisienne, sans pleurnicheries ou complainte, mais avec alcool, au cours duquel nous pourrions nous moquer des femmes enceintes et dire du mal toutes ensemble?

Vous pouvez me donner votre avis sur cette idée soit en commentaire, soit à l’adresse mail du blog que je vous rappelle:
faithfully_y@ymail.com

Précision 1: celles qui auraient réussi soit par un miracle de la science, soit par un miracle de la nature sont bienvenues bien entendu, avec ou sans enfant!
Précision 2: je trouve les maris, les conjoints, les habitués du spermogramme bien discrets, ils sont bien sûr bienvenus aussi!