Tellement n’importe quoi ouais! Tellement j’ai rien à foutre le dimanche que je regarde la rediffusion sur NRJ12 de « Tellement vrai: leur combat pour avoir un enfant »!

"Magazine de reportage", ce qu'il faut pas entendre...

L’émission mettait en perspective plusieurs couples et leur difficultés pour avoir un enfant. Parmi eux, un couple aveugle, très gentils et très méritants, mais qui pour ce que j’ai vu aurait plutôt dû particper à « Mon combat pour ELEVER mon enfant », mais on les a casés ici, allez savoir pourquoi.

Il y avait aussi un couple de lesbiennes qui faisait une IAC à Barcelone, vu que la loi française ne reconnaît pas l’homoparentalité, un couple souhaitant se diriger vers la gestation pour autrui, et un couple suivi en FIV, des comme nous quoi, au premier abord.

Sympa l’émission. Sympa le journaliste qui répète d’un bout à l’autre « pma » alors qu’on parle maintenant d' »amp ». Un détail, me direz-vous, certes, mais quand on fait un reportage là dessus, le but est supposé être de dire des choses justes, pas juste d’exposer le malheur des gens devant les téléspectateurs avides (ouais, je fais partie des avides, et alors) en tenant des propos approximatifs. Sympa la gynécologue du couple en FIV qui déclare: »On en peut jamais dire d’une femme qu’elle est stérile », oui, c’est vrai, notamment parce que la stérilité n’est pas qu’une affaire de femme, hein, c’est aussi un problème d’homme parfois, mais je dis ça je dis rien bien sûr.

Alors désolée de vous briser le suspens, mais le couple suivi en FIV tombe naturellement enceinte au cours du reportage, tant mieux pour eux. J’ai quand même entendu monsieur Faithful lâcher un « connards » devant la télé. Ca m’a rendu très fière de lui. Je l’aime mon mari. Mais le vrai connard, c’est le journaliste qui a eu ce magnifique commentaire: « La pma devient pour eux un lointain souvenir ». Sûrement ouais. C’est vrai que galérer pour tomber enceinte, c’est rien du tout, on oublie vite. Bon, faut dire aussi qu’ils n’ont pas eu le temps de faire leur première FIV du coup, ça doit venir de là.

Bon, un intérêt quand même à ce reportage: le couple de lesbiennes, obligées d’aller à Barcelone pour faire le IAC. Perso, je comprends pas qu’on oblige les gens à faire ça, je ne crois pas que les homosexuels soient de mauvais parents, je crois qu’ils ont pour le coup le droit d’essayer d’avoir un enfant eux aussi. Mais pas en France apparemment.

C’est vrai que saupoudré un reportage de quelques tranches de vie de couples en souffrance, comme ça, ça rend les choses plus simples, je sais pas si on se rend bien compte de ce que c’est que ce parcours quand on a fini de regarder. Et puis je vois pas bien l’intérêt de ce reportage, à part comme toujours d’exposer aux yeux de tout le monde la misère du monde: on peut pas dire qu’on apprenne beaucoup de chose dans ce machin.

Et vous, vous en avez pensé quoi de ce truc si vous l’avez vu?

Et n’oubliez pas de vous manifester si vous voulez participer à l‘infertility party!