Je suis infertile, dès lors, je trouve que ma croix est assez lourde pour ne pas accepter de me faire culpabiliser par qui que ce soit. J’avais déjà parlé des psy qui osent quand même sortir des bouquins dans lesquels ils expliquent que si on est infertiles, c’est parce qu’inconsciemment on ne veut pas d’enfant, et que le corps trouve une excuse pour ne pas en avoir. Ahahahah. Connasse.

Et il y a aussi un autre poncif qui me gonfle, c’est le critère de l’âge. Et ouais les  filles, va falloir se bouger le cul un peu si vous le voulez vraiment votre gosse, faut pas croire, mais ça va vite c’est chose là, et après 35 ans, les enfants, ça devient chaud de la bite (ou de l’utérus, là d’ailleurs, c’est plutôt de l’utérus).

A l’hôpital de Sèvres, quand on attend pour son écho de contrôle pendant le traitement fiv, on a droit déjà à une affiche bien sympa pour nous faire flipper en salle d’attente.

Et des fois qu’on soit vraiment des bonnes femmes égoïstes et control freak qui avons osé vouloir un premier bébé après 35 ans, on a aussi une petite bande-dessinée intitulée très subtilement Un bébé quand je veux? Je voudrais juste rappeler que si on se retrouve dans cette putain de salle d’attente, c’est quand même que:

1) soit ça a marché, on est enceinte, on va passer une échographie

2) soit ça ne marche pas, on est sous traitement pour une fiv ou une IAC, et on attend notre écho de contrôle de l’utérus.

Sympa le délire hein?

Petite explication de texte:



Louise et Julien veulent un bébé, mais ils n’y arrivent pas. Bon, perso, dès la première vignette je me suis retrouvée un peu con à cause de cette remarque de Julien:

Tu es vraiment sûre que deux barres c’est négatif? »

Ouais, alors je veux bien la marque de leur test de grossesse, parce que moi, les deux barres, je les vois jamais, je vois que la barre témoin (appelée aussi la barre « ahahahah, negatif dans ta face »). Il est un peu bizarre leur système, mais passons.

Louise et Julien, 36 et 40ans, essayent depuis plusieurs mois sans réussir de se reproduire. Ils sont tristesse. Enfin, surtout Louise, parce qu’honnêtement Julien a pas l’air  plus stressé que ça par l’affaire. Mais Louise ça la gonfle. En même temps, je la comprends, elle a des copines gonflantes, par exemple celle qui lui dit:

Alors que toi ça fait 10 ans que tu gères ta vie pro et perso comme du papier à musique et que tu pensais pouvoir caser une grossesse entre ton nouveau job et l’achat d’une prochaine voiture.

Moi, je trouve ça super méprisant comme phrase, et n’oublions pas qu’elle est supposée s’adresser à quelqu’un qui n’arrive pas à avoir un enfant, et qui est donc en souffrance. Si si, je vous jure, ça fait mal de pas pouvoir avoir de gosse. Si une copine me sort un truc pareil un jour, je crois que je mets son numéro de téléphone portable sur un site échangiste et que j’envoie un montage photo d’elle avec sa tête sur le corps d’une vache en train de se faire inséminer à son boss.

Ce qui est grave là-dedans, c’est que en vrai, c’est pas une fille qui dit ça à sa copine, c’est l’hôpital qui par ce biais essaye de faire passer un message à une femme en souffrance: « ah mais madame, il est tard là pour avoir des enfants! Enfin, on ne peux pas choisir sa vie et faire des enfants quand on a envie d’en faire! C’est un peu votre faute si vous vous retrouvez à 08h le matin à sécher le travail pour vous reproduire à l’hôpital en fin de compte! Fallait pas vouloir une carrière! ». Je trouve ça très indélicat.

En fait, on apprend plus tard que ça fait que six mois que Louise et Julien essayent de se reproduire. Six mois, c’est juste que dalle. Pour information, les couples ne sont acceptés en général en consultation d’infertilité qu’après au moins un an d’essai infructueux. Mais là, comme Louise est quand même une vieille femme de 36 ans, le médecin accélère un peu la procédure:

Le médecin: Vous preniez la pilule?

Louise: Oui.

Le médecin: Vous l’avez arrêtée depuis combien de temps?

Louise: Ca fait six mois. C’est grave?

Le médecin: Non, mais je préfère vous réorienter vers un spécialiste de la fertilité. A votre âge, il vaut mieux ne pas trop attendre…

Pour information, c’est au bout d’un an d’essai infructueux que l’on peut se considérer comme possiblement infertile. Et j’ai bien dit possiblement.

Alors évidemment, Louise est la fautive, non non, c’est pas son mari de 40 ans qui aurait un sperme de mauvaise qualité, c’est pas comme si l’âge des hommes influaient aussi sur leur fertilité. Louise et son mec partent donc en IAC, et comme ça ne marche pas, parce qu’ils sont quand même supers vieux, je rappelle qu’ils ont 36 et 40 ans, ils sont obligés de faire une fiv pour avoir enfin leur enfant. Et ouais, ça blague pas.

Ce que je veux vous dire avec ce long article, ce n’est pas que la fertilité est la même à 25 qu’à 35 ans, et que l’âge n’a aucune incidence, parce que ce serait faux. Ce que je veux dire, c’est qu’il faudrait quand même penser à relativiser, et arrêter de faire flipper et culpabiliser les gens, et surtout les femmes: les courbes de fertilités sont faites d’après des moyennes. J’ai des copines de 40 ans qui font des enfants en s’asseyant au bord du lit, et moi à 26 ans, je n’arrive pas à faire accrocher un embryon quand je fais une fiv, et je connais des filles de 20 ans qui ne peuvent pas avoir d’enfants (et sinon je connais aussi un mec à Villetaneuse il sait marcher sur les mains  en chantant La Marseillaise avec son cul mais ça tout le monde s’en fout).

Je vous renvoie à cet excellent article du non moins excellent Martin Winckler qui explique bien qu’entre 35 et 39 ans, 70% des femmes réussissent à être enceintes. Bon, peut-être pas en deux cycles (quoi que, ça dépend lesquelles), mais sans avoir ) à passer par des traitements! C’est bien beau de nous expliquer qu’on n’a que 13% de chance de tomber enceinte par cycle après 35 ans, mais il faut bien se rendre compte aussi qu’à 20 ans, on n’a que 20% de chance par cycle de tomber enceinte! La différence n’est quand même pas si énorme!

N.B.: Ca ne surprendra personne si je vous précise que ce merveilleux fascicule est offert part l’entreprise pharmaceutique Merck?

Ceci est ma participation (enfin!) aux vendredis intello de Mme Déjantée!