cette histoire de pédé cette histoire de priuse de sang. Putain, j’ai fait tous les traitements pour deux fiv, un tec, avec les contrôles, les piqûres quotidiennes, et je l’ai super bien vécu, je me souviens pas avoir trouvé que prendre mon traitement c’était chiant, et puis aller faire les contrôles, c’était de l’espoir, je me disais que je jouais à la loterie des bébés, donc je les faisais sans trop me plaindre. Enfin il me semble.

 

Là, j’en peux plus de ce suivi à la con de mon cul. Sérieux. Je le chie par le nez. Tous les mardis, c’est prise de sang pour dosage de: beta / progesterone / oestradiol. Tous les mardis, c’est donc l’angoisse, de « Est-ce que mes betas vont bien continuer de monter? Que va-t-il se passer si jamais ils descendent (enfin c’est une fausse question, j’ai une vague idée de ce que ça peut vouloir dire) et comment les autres taux vont-ils varier et surtout: A QUOI EST-CE QU’ILS SERVENT?Et j’en ai jusqu’au mois de décembre…

 

On pourrait pas se passer de cette prise de sang hebdomadaire et super anxiogène par hasard? Je pourrais pas faire COMME LES FEMMES ENCEINTES NORMALES et baliser avec espoir dans l’attente de ma prochaine écho au lieu d’avoir rendez-vous avec mes dosages sanguins chaque semaine au lieu de dormir?

 

Sans compter qu’après, il faut attendre le coup de fil du labo qui dit à chaque fois « Continuez le traitement comme d’habitude ». Bon, c’est cool, c’est sûr, ça veut dire que tout va bien. Mais parlons en du traitement:

– l’estima gé me sort par le cul (littéralement je veux dire) (nan je rigole ça me sort par les mêmes endroits que d’habitude) et j’ai découvert que si tout va bien, le traitement ne s’arrête pas complètement: il passe juste à une prise le soir seulement jusqu’à la fin du premier trimestre. J’ai hâte de savoir ce qu’on me réserve pour la suite.

– le piqûre en intra musculaire de progestérone TOUS LES TROIS JOURS mais j’en ai marre! J’en ai tellement marre que dès qu’on me la fais, je fais des bleus et des bosses et ça me gratte pendant une semaine.

 

Moi, je voudrais être une femme enceinte normale, qui attend, qu’on vient pas stresser avec des examens toutes les semaines, qui va sur doctissimo des fois pour se faire des petits coups de flip (ou des gros), et puis c’est tout. J’en ai marre qu’on me fasse chier avec tous ces machins par mesure de prudence sérieux. Vous me direz que j’ai qu’à arrêter le traitement. Ouais mais ça me ferait encore plus stresser.