L’hôpital de Sèvres m’a donné ce que je n’ai pas pu faire toute seule: quatre un test de grossesse positif.

La conception de ce bébé a été encadrée, surveillée, dirigée, et puis je ne m’en plains pas finalement, pour moi c’est le résultat qui compte.

Seulement voila, à l’hôpital de Sèvres, quand on va à la réunion d’information sur la fiv, le Dr GrandGourou vous dit de sa voix envoûtante: « Les bébés fiv sont des bébés normaux, mais les grossesses fiv ne sont pas des grossesses comme les autres, c’est pour ça qu’il est conseillé de se faire suivre à Sèvres. »

C’est pas vrai. Je m’inquiète sûrement plus que si j’avais fait mon bébé au c1, mais je ne risque pas plus que si c’était le cas. Si le risque de fausse-couche est plus élevé en amp, c’est en grande partie parce que les femmes qui suivent ces protocoles sont globalement plus âgées que la moyenne des femmes enceintes, et c’est tout.

Quand je suis allée à l’échographie la dernière fois, j’ai pas trouvé ça très correct qu’on me consacre que deux minutes en fait. Enfin moi je m’en fous à la limite, je voulais juste être rassurée. Mais pour mon mari par exemple, qui ne rencontre le bébé décongelé qu’à cette occasion. Ca ne se fait pas, c’est pas comme ça qu’on traite un patient.

Donc, ça m’a conforté dans une décision que j’étais en train de prendre: je veux pas être suivie à Sèvres. Si j’ai un quelconque problème, c’est à leiurs urgences que j’irai, parce que je suis sûre qu’ils sauront m’écouter et parce que j’y ai mes entrées, mais je ne veux pas d’une grossesse surmédicalisée et donc surinquiétée à casue de tout ça.

Evidemment, c’est mon point de vue, à moi, qui suis unique ou qui en tout cas me plait à le croire, donc c’est normal que tout le monde ne le partage pas. Mais voila, appelez ça de l’ingratitude, moi j’appelle ça être une femme libre et responsable. J’ai pris rendez-vous pour faire ma deuxième échographie dans un autre établissement, je vais me faire suivre par une sage-femme près de chez moi et pas par le Dr Funky, et puis à la fin j’irai me dégrosser dans une ville voisine dont j’ai entendu beaucoup de bien du suivi en maternité.

Ayé vous en avez marre de ces putains de billets de pregnant bitch? Des fois je m’auto-soule je dois avouer.