Jeudi, quand j’ai passé ma journée abominable au travail qui m’a tellement usée que j’ai fini par avoir une migraine of the death qui m’a obligée à vomir sur moi pour ne pas saloper la voiture quand je rentrais, j’ai aussi eu l’occasion d’assister à une conversation cool. Suyr la possible infertilité de Kate iddleton, à quoi une collègue s’est écriée « Mais putain, pourquoi est-ce qu’il l’a épousée son mec alors si elle est stérile? Nan mais si elle peut pas avoir d’enfants, pourquoi merde! »

Putain mais c’est vrai, pourquoi on épouse des salauds de conjoints infertiles? Je pose la question quoi?

Ouais, je sais, elle voulait sûrement plaisanter, mais je suis au fin fond de la dépression en ce moment, ça me rend pas fan des blagues de collègues sur l’infertilité.

Alors pour les réponses:

– Parce qu’il l’aime? Ouais l’amour rend aveugle, c’est quand même fou toutes les conneries que ce sentiment à la con peut nous pousser à faire. Genre, épouser un conjoint infertile et en avoir rien à foutre qu’il soit infertile ou Le Grand Fertilizator,

– Parce que franchement, la Kate, elle doit bien avoir les moyens de se payer une cinquantaine de fiv, donc à mon avis il y a quand même pas mal de chance pour qu’elle réussisse à procréer à un moment,

– Parce que si ça se trouve, cette histoire de stérilité, c’est un on-dit, et elle est parfaitement fertile,

– Parce qu’au pire, elle pourra toujours faire semblant d’être enceinte, et voler un enfant (mon fantasme qui revient comme dirait Fanon). D’ailleurs c’est ce que fait Beyoncé. D’ailleurs j’aimerais bien savoir si’l y a des gens qui croient vraiment que cette bonne femme est suffisamment con pour faire croire qu’elle est enceinte si un cas pareil a déjà été connu, et enfin si personne n’a un minimum de bon sens pour se dire que c’est encore plus énorme que le cul de ladite Beyoncé pour y croire. Mais passons,

– Parce que le prince William veut en finir avec la monarchie et son côté héréditaire, il trouve ça un peu arrièré.

Y en a plein des raisons d’épouser un conjoint infertile, même si c’est vrai que c’est une drôle d’idée quand même, de ne pas choisir son partenaire de vie (ça fait pas un peu livre de développement personnel cette expression sérieux?) en fonction de sa capacité à vous féconder ou pas. On fait des choses étranges parfois. Bon, perso, j’ai pas de regret, j’espère que William en n’a pas non plus. D’ailleurs il parait que:

Bah pour une fois je vais être contente pour eux tiens