Ce truc que toutes le femmes enceintes redoutent et dont elles parlent avec un peu de gène et de dégoût, quand on se met à leur toucher le ventre: bah je crois que j’en ai rien à foutre personnellement. Bon, déjà, ça me dérange pas trop qu’on me touche, ça fait partie de la vie. En plus je dois avouer que c’est des bonnes femmes qui me touchent.

Et puis pas beaucoup vu que j’ai pas non plus un ventre de femme enceinte: j’en suis à cette période très glamour où mes collègues doivent commencer à me regarder en se disant « Mais putain, elle était aussi grosse que ça Faithfullyyours? Je me souvenais pas qu’elle avait autant de bide. Ou bien c’est les Fêtes de fin d’année qui l’ont pas arrangée. »

Du coup, vendredi soir, j’étais invitée à un apéro chez des copines de ma mère. Un truc à savoir: les copines de ma mère sont toutes plus ou moins tarées. Et à un moment, je ne sais pas ce qui s’est passé, probablement ma mère après un verre de vin qui s’est mise à dire aux gens « Mais vous avez vuuuuuuuu ma fiiiiiille elle est enceiiiiiiinte! Mon bébéééé il atteeeennd un bébéééééé! » Et je me suis retrouvée avec cinq bonnes femmes autour de moi en train de faire une sorte de sabbat zarbi où elles étaient en train de me caresser le bide en me faisant des câlins. Weird. Et puis comme j’étais la seule pas avinée, drôle quand même. Et le pire là dedans, c’est que la seule fille du lot que je connaissais pas s’est mise à vouloir faire la démonstration sur moi qu’elle savait tâter un utérus. Ouais mon utérus genre. Et ouais mon utérus se trouve plus ou moins au niveau de ma chatte. Donc voilà, pendant que les quatre autres me caressaient le ventre en poussant des « oh! » et des « ah! », la cinquième était en train de toucher les limites de ma culotte comme si on le faisait normalement, et moi j’étais en train de rigoler dans mon for intérieur.

Cet homme n'est pas un playboy, il est probablement juste enceinte. Et les meufs doivent être copines avec ma mère, un peu "décalées" quoi

Et j’ai même pas trouvé ça gênant.  Chers amis, je n’ai officiellement plus aucune pudeur.

P.S.: Depuis que j’ai mon tout mini ventre, je fais vraiment un truc de pregnant bitch à mort: je mets plus que des habits super moulants en espérant que tout le monde le remarque. Bah des clous.