C’était hier, et j’y ai pas du tout pensé. Putain j’ai honte, en plus c’était ses quatre-vingt dix ans. Ouais ça n’a rien à voir avec le billet musical du samedi, mais n’empêche que quand même, j’ai oublié ma grand-mère quoi.

C’est pas facile pour moins de vous mettre es chansons que je voudrai spontanément vous poster, puisque vous savez que j’ai ma paranoïa superstitieuse de « pas de chanson triste ça va me porter malheur ». Putain fuck. Mais vous pouvez aller voir ça si le coeur vous en dit, c’est OFF du blog, ça compte pas!

Du coup j’ai choisi la facilité, le bonheur, la poésie des fleurs des prés, oh souviens-toi quand on se roulait dans les bousins mon amour. La beauté la vraie en fait.

Et d’ailleurs je me demande si je vous l’avais pas déjà fichu celle-là?