Putain les gens, je vais avoir un fils. C’est assez dingo de dire ça, j’ai grandi dans une sorte de gynécée, j’ai aucune idée de ce que ça donne un petit garçon, mais ça doit être cool, et puis je vais découvrir, c’est sympathoche.

Mais bon, je vais pas vous mentir, à l’écho des 12 sa, on m’avait déjà prévenu que j’avais de grandes chances que ce soit un garçon. J’ai eu le temps de réfléchir à des trucs qu’il faudrait qu’à un moment ou à un autre je lui dise. Ou son père. Mais j’aime les conversations gênantes.

1. Comment on fait les bébés: Euh… bah euh…. tu vois, la graine du papa et de la maman, bah euh…. on les mélange et après des fois, ça fait un bébé. Comment ça qui les mélange? Assieds-toi, tu es vraiment prêt à entendre des trucs de geudin? Tu vas comprendre d’où te viens ton attirance pour le congélateur…

2. C’est quoi ce film « Trois chattes à nourrir » sur le pc? Ouais j’ai bien compris que c’était pas un reportage animalier (ouais je sais, ça me fait trop délirer comme truc, mais je suis pas la seule dingo si on en croit doctissimo, il y a quand même des gens bien pires que moi:)

3. Est-ce que l’infertilité c’est héréditaire? Euh…. Mouais, enfin je crois, enfin personne n’est sûr. Enfin le chromosome Y inversé l’est en tout cas, ce qui est un facteur d’altération du sperme. Et certaines études disent que l’infertilité masculine se transmet aux garçons engendrés. Mais bon, si on a réussi à t’avoir, y a pas de raison (et puis comme ça pas de risque que tu mettes une copine de lycée enceinte à moins de l’avoir vraiment, vraiment vraiment voulu. (Mais mets des capotes quand même mon chéri d’amour, c’est important, les filles ou les garçons tu sais pas où ils ont traîné avant fais gaffe mon chéri mon coeur le monde est dangereux. Oui et ferme ton manteau jusqu’en haut avant de sortir, voaaaaaaala. Bisous maintenant, attends t’as une trace je te l’essuie avec ma salive.)

4. Je nous ai inscrits à « Qui veut épouser mon fils? » Non ne me remercie pas mon petit coeur, maman va venir à la télé avec toi, ça va être sensass.

Et si mon fils ressemble à ça, je serai obligée de l'aimer quand même. Et ouais les gens.