J’ai jamais aimé je 31 décembre. J’aime pas la fête, j’aime pas les voeux, j’aime pas les pétards ni les cotillons. Oui le 31 décembre je me métamorphose en schtroumpf grognon. Alors j’ai tenté:
– faire la fête comme tous les pékins le font le 31 au soir,
– rester en famille,
– aller voir des amis,
– aller voir d’autres amis.
Rien n’y dit. J’aime pas le réveillon c’est tout. Alors cette année on a décidé de rester à la maison. Le mari à bien tenté de me proposer d’inviter un ou deux amis intimes, mais j’avais envie de voir personne. Alors voilà.
Je me suis faite belle:

image

On a vu des potes:

image

On a mangé une bouffe raffinée:

image

Et voilà. C’est tout. Aucun tra lala. Je vais pas vous mentir, quand je me suis rendue compte que je pourrais pas regarder le replay des douze travaux d’Astérix, ça a bien failli me gâcher mon réveillon. Pareil quand je me swis aperçue que mes voisins du dessus avaient prévu un gros raout de fin d’année. Bah ouais, comme on dit, il ne suffit pas d’être heureux, encore faut il que les autres soient malheureux.

Et malgré ça, best réveillon ever. Et vous c’était bien?