– Parce qu’on a envie de l’aimer

– Parce qu’on a envie d’être aimé

– Parce qu’on pense qu’on peut le faire

– Parce que c’est le moment

– Parce que c’est dans l’ordre des choses

– Parce notre conjoint le veut

– Parce que pourquoi pas

– Parce que tout le monde en fait

– Parce qu’on est mariés

– Parce qu’on a oublié sa pilule

– Parce que c’est trop tard pour avorter

– Parce qu’on saurait même pas l’expliquer

– Parce que c’est mignon

– Parce que ça nous fera grandir

– Pour que le premier ne reste pas tout seul

– Parce que ça nous brûle

– Parce qu’on a l’impression que ça va consolider notre couple

– Pour les allocs

– Pour se sentir normal

– Parce qu’on se fait vieux, et que plus tard il sera peut-être trop tard

– Parce que c’est maintenant ou jamais

– Pour voir si on en est capable

– Parce qu’on veut faire mieux que nos propres parents

– Parce qu’on trouve que c’est beau d’être parents

– Pour la continuité de l’espèce

– Parce que c’est un accomplissement personnel

– Parce que c’est la suite logique des choses quand on s’aime fort

– Parce qu’on aime les enfants

– Pour s’occuper de nous à la retraite

Non vraiment, j’ai beau réfléchir, aux multiples raisons qui peuvent nous pousser à faire des enfants, j’ai du mal à en trouver ne serait-ce qu’une seule qui soit vraiment altruiste et désintéressée. Du coup vous comprendrez que ceux qui prétendent que donnez aux homosexuels le droit de fonder une famille, c’est ne pas penser aux enfants et être égoïste, j’ai juste envie de dire qu’ils ont le droit d’être aussi égoïstes que nous quand nous faisons, ou quand nous tentons de faire les nôtres. Et parce que j’ai l’impression que quand on parle de la nécessité d’accepter ce que la nature a décidé pour nous quand il s’agit de faire des enfants, j’ai l’impression que leur droit, c’est un peu mon droit, moi chez qui c’est 1 papa + 1 maman + 1 médecin + 1 équipes de biologistes + 1 anesthésiste, et j’en oublie sûrement beaucoup.

Image