Bon déjà j’ai pas été la fille tu sais son bébé avait deux mois elle allaitait et elle est retombée enceinte comme ça. Pas grave a la limite ça me faisait rêver moyen.

En septembre j’ai pas été non plus la fille qui retombe enceinte sans retour de couches. Bon. En même temps la rentrée m’a pas mal occupé alors ça va.

J’ai pas été la fille que bon trois ans pour le premier, premier cycle pour le deuxième. J’ai commencé a trouver ça vexant. Mais je me suis dis allez, je peux toujours être celle tu sais qu’elle allait reprendre rendez-vous en amp et bim pas besoin grossesse naturelle. Mais en fin de compte non. La j’ai commence a me demander SI LE SORT S’ACHARNAIT PAS UN POIL. Mais je me suis drapée dans ma dignité en prenant mon téléphone pour appeler l’hôpital de Sèvres.

Il me restait encore la chance celle ou tu tombes miraculeusement enceinte le cycle ou t’as pris rendez-vous parce que psychologiquement ça a débloqué tes chakras et tu es vraiment prête au fond de toi (ahaha) (pardon je ris de mes propres blagues en écrivant ce billet). Mais RIEN. Là je vais pas vous mentir je l’ai du mauvaise. J’ai dû m’acheter UN CANAPÉ pour ne pas sombrer dans la dépression et me mettre a chouiner (la chouine sur son sort est a la mode au printemps 2014 je trouve): « oh mon dieu le sort s’acharne pourquoi donc ma belle-soeur cette morue est enceinte alors que le gygy ne met pas de bibou dans mon bidou ». Le canapé vous a sauvé parce que vraiment j’étais a ça de larmoyer. A ça, parfaitement.

Alors bon, il me reste la chance ultime, celle de « ils avaient pris rendez-vous et ils attendaient le prochain cycle pour faire leur fiv mais ils l’ont jamais faite parce qu’ils sont tombé enceinte avant » mais vous savez, j’ai beau avoir plein de défauts comme haïr mon prochain, dire du mal et pratiquer la jalousie comme sport en première division, j’ai quand même pour qualité d’être lucide hein. Il y a quand même 99,99% de chance que je me tape cette putain de FIV a l’automne et que d’ici la j’aie pas plus de bébé dan le ventre que de beurre au cul. Soupir.

Il fut un temps où je clamais fièrement avoir fait le deuil d’une grossesse naturelle. Bon c’est con je savais pas qu’il fallait le refaire pour chaque enfant. Mais bon je m’en fous toute façon j’ai fait comme Angelina jolie: j’ai commandé des jumeaux.