Archives de la catégorie Rien à voir (ou presque)

Quand on a un bébé on change vous savez.

On a plus de nichons par exemple. Moi perso je pense que c’est ce que je préfère dans la maternité: avoir des gros seins. Enfin des plus gros qu’avant. Nan mais sérieux ça change des trucs. Par exemple je porte des soutifs sans baleine. Par exemple je porte des soutifs sans le rembourrage, sans même la coque en coton un peu rigide là, vous voyez?

 

C’est un peu une seconde vie pour moi. Une vie où je vais bosser à l’aise sans me sentir coincée dans mes sous-vêtements. Et croyez-moi, c’est important d’être à l’aise quand on fait classe à 30 ado en fleurs (ou plutôt en boutons).

Et puis vendredi, en rentrant, je croise mon reflet dans un miroir, et puis en me voyant un truc attire un peu mon oeil. Ah oui, sans les coques ça change quand même un truc. 

Bonjour, je m’appelle Fessefouillie, et depuis la rentrée je fais cours avec les tétons qui pointent.

(C’est cet article qui m’a fait pensé à partager ce 369523ème moment de gêne avec vous)

 

Pour la chanson du samedi!

J’ai de la chance vous savez. Je suis en possession d’un mec qui fait à manger régulièrement, et qui fait le ménage éventuellement. 

Pour mon mec, faire le ménage ça veut dire essentiellement faire la vaisselle et passer l’aspirateur. Parce que pour le reste, il y a les fées. Laissez-moi vous faire découvrir le monde merveilleux dans lequel vit mon mari…

 

Quand tu fais la vaisselle, tu peux être tenté de la ranger. ne le fais pas. Si tu attends suffisamment longtemps, un soir tu rentres du travail, et la fée de l’égouttoir est passée et a rangé la vaisselle. 

 

Quand tu étends le linge, il a chaque fois la surprise de voir que l’étendage s’est vidé du linge de la dernière lessive. C’est la magie des fées évidemment. Les fées du linge qui le plient et qui le rangent.

 

Grand succès féérique aussi: la fée des chiottes. La fée des chiottes (qu’on pourrait tout bonnement appeler la Fée Caca) nettoie les toilettes, qui font qu’elles sont toujours dans un état à peu près correct pour qu’on puisse aller y déposer nos 200 boules de courses alimentaires mensuelles transformées par le truchement de notre digestion. Des fois la Fée Caca est vraiment longue à venir. Mais elle finit toujours par y arriver.

 

Ces derniers temps, le mari attend aussi souvent la fée de la tablette de la chaise haute, celle qui vient passer un coup de torchon quand il a fini de nourrir l’enfant, mais aussi la fée du courrier, celle qui fait les chèques pour les factures, sait comment fonctionnent les impôts et pose sur son clavier d’ordinateur les lettres qui lui sont adressées.

 

Je sais pas vous mais moi les fées j’ai beau les attendre c’est toujours moi qui finit par débarrasser l’évier ou nettoyer les chiottes. 

                                                                       Image

Le chat a vomi.
Le premier jour j’ai dit c’est pas grave elle change de poil elle doit mal digérer les nouveaux.
Le deuxième jour j’ai dit c’est pas grave elle doit vouloir nous emmerder, on n’avait pasassez avec le chat qui pisse partout c’est bien faut varier les plaisirs.
Le troisième jours j’ai dit pute. Le mari m’a dit d’un air de reproche: « Elle a maigri, elle ne mange rien tu sais ». « Euh, on parle bien de ce chat-là?
IMG-20130719-WA0000

Parce que bon à la limite si elle maigrit un peu c’est pas forcément un problème. »

Le quatrième jour j’ai commencé à flipper ma race. Allez savoir pourquoi ce chat obèse et voleur je me suis attaché à lui. On l’a emmené chez le vétérinaire. La chatte avait une hépatite. Mon niveau infaillible en médecine et moi on a d’abord pensé « Mais où est-ce que cette con est allée se choper la maladie du baiser? est-ce que ça existe les préservatifs pour chats? » en fait rien à voir.

Et le soir je me suis foutu la honte avec une copine qui me parlait de son enfant malade en lui disant « ah oui c’est comme mon chat ». Pardon copine.

Ma vie est passionnante, je pense qu’avec ce billet je frôle l’unfollow massif. Bisous.

Avant je lisais beaucoup, et un peu tout ce qui me tombait sous la main. Bon c’est touours un peu le cas, sauf que maintenant ce qui me tombe le plus souvent sous la main, c’est surtout facebook et l’histoire de Coco l’éléphant ou de Lulu le lapin.

J’ai lu du très bien, du très compliqué, et puis du niais. Du niais à en vomir de la barbapapa, si vous saviez. J’ai lu Barbara Cartland. J’ai lu Theresa Charles. J’ai lu Danielle Steele. La plupart étant des livres de ma grand-mère que je récupérais d’une façon ou d’une autre.

J’ai un assez net souvenir à 17 ou 18 ans d’avoir lu dans mon lit Un Si grand amour.

Ça raconte l’histoire d’une jeune fille qui prend un bateau avec sa famille et son fiancé quand elle a 17 ans. Le Titanic qu’il s’appelle le bateau, évidemment. Evidemment ses parents meurent, son fiancé meurt, et elle se retrouve à devoir s’occuper de ses frères et soeurs.

Elle recherche l’amour cette fille. L’amour comme elle a connu avec son fiancé. Un mec super chouette la drague, alors que quand même, elle est plus un perdreau de l’année (pour ceux qui ne connaissent pas Danielle Steele, l’histoire s’étale toujours sur au moins 15 ans c’est un grand minimum) et qu’elle a tous ses frères et soeurs. En plus elle a une petite soeur qui est UNE FIEFFÉE CATIN DISONS LE ELLE SE SAUVE ET SE TAPE PLEIN DE MECS CHELOU mais ça va, l’héroïne fait jouer son ouverture d’esprit et elle se dit que quand même sa soeur elle connait l’amour et la passion, alors qu’elle elle est une vieille fille avec la chatte en friche avant d’avoir servi, et qu’elle va être obligée de sortir avec ce mec très sympa qui lui tourne autour, et que bon il est sympatoche passons, mais est-ce qu’elle l’aime assez pour passer toute une vie avec lui?

Finalement, l’héroïne cherche toute sa vie à retrouver la passion de ses 17 ans, et un jour elle a une révélation: ses frères et ses soeurs qu’elle a élevés et qui l’entourent, ce type qui est prêt à tout pour elle, toute cette bienveillance et tous ces gens qui l’accompagnent et la soutiennent depuis des années, si c’est pas ça le vrai grand amour, qu’est-ce que c’est?

Je crois que bien qu’on puisse appeler ça de la littérature à l’eau de rose (ou de merde c’est au choix) j’ai rarement pris une leçon aussi vraie sur la vie dans un livre.

Au diable la passion les amis, l’amour est partout. L’amour est dans les amis qui vous accompagnent jusqu’à 03h du matin pour chanter n’importe quoi, l’amour est dans le mari qui vous dit « J’enregistre la nascar ce soir, comme ça tu pourras regarder La Mélodie du bonheur, pense à regarder l’heure ça va bientôt commencer ». L’amour est dans la nièce qui te dit en plein milieu d’Auchan « Fais moi un câlin tata », dans la soeur qui te fait remarquer que tu as maigri et que ça te va bien. L’amour est même dans la mère qui te dit « Ne te plains pas trop, tu ne connais pas ta chance de ne pas encore avoir d’enfant », parce qu’à ce moment, c’est la seule chose qu’elle trouve à dire pour vous remonter le moral (ça ne fonctionne pas, mais contentons-nous de considérer l’intention).

Au diable la passion les amis, l’amour est partout.

J’ai un léger problème d’organisation de la maison vous savez. Bordélique on appelle ça il parait. Du coup je fais partie du programme de coaching de rangement américain Flylady qui propose une méthode révolutionnaire pour ranger ta maison pas à pas, en commençant par la première et capitale règle: tous les soirs, tu vas te coucher en laissant ton évier propre sans vaisselle qui traîne. 

 

En pratique chez moi, ça veut dire que tous les dimanches soirs je brique mon évier et ma cuisine. tous les lundis matins je savoure mon bonheur de me lever dans une cuisine propre. Le lundi soir tu fais ta vaisselle et tu laves ton évier, mais pour le reste bon c’est pas dit explicitement qu’il faut le faire tous les soirs, à pas de bébés au début qu’ils disent alors faut pas se donner trop de mal hein vaut mieux faire juste un peu c’est mieux que rien. Et puis c’est plus du tout l’heure de vider la poubelle. Le mardi soir, tu es crevée, ta poubelle déborde et t’as toujours pas la force de la descendre, et puis il est 18h30 de la nuit tu peux pas, et puis c’est l’heure du bain et du dîner de la petite chose et après ce sera l’heure de travailler un peu ou de se reposer quand même c’est important aussi. Et puis franchement putain c’est bon le dieu de la cuisine va pas venir me punir et me jeter dans l’enfer des maisons dégueulasses parce que je vais nettoyer ce putain d’évier de chiotte demain, c’est bon on peut se laisser le temps de vivre aussi je suis pas une femme au foyer je suis une putain de femme moderne d’abord qu’est-ce que j’en ai à foutre de ce bordel coincé du cul de flylady, il flyladyse le mari? Non, c’est toujours les mêmes alors ça va, demain c’est mercredi, j’aurai le temps, demain je range.

 

Et c’est ainsi que le vendredi, ta maison ressemble à ça:

Image

Image

Image

 

Image

Je vous laisse, je crois que j’ai à faire.

Parce que finalement, on est bien ici. alors voila, on change juste la déco et le nom. J’ai envisagé de rapporter ici les billets de l’autre blog, de cette parenthèse là où j’ai voulu me la jouer indépendante, et puis non, j’ai plus l’âge pour ça vous savez. 

 

Alors voila, je reviens les amis, enfin je crois, et dès demain.

C’est la date de mon dernier billet. Ca m’a fait un pic vous savez. Parce que je vous aime et que vous êtes tous et surtout toutes mes préférées (bon sauf ceux qui viennent une fois de temps en temps me chier dans les bottes). Plus que jamais je suis une blogueuse en carton. Ca doit faire depuis environ 1997 que j’ai pas répondu aux commentaires. D’ailleurs je pense que ça doit faire environ depuis 1999 que je suis pas passée valider les commentaires (ouf c’est réparé). 

C’est que je sais plus trop quoi vous raconter. J’ai contourné le problème en créant environ 213 blogs que je n’ai évidemment pas le temps d’alimenter. Et puis soyons honnêtes, avant toute chose c’est vous que j’aime. Sur l’infertilité c’est pas que j’ai fait le tour, mais vous raconter comment tsé, avoir un bébé ça m’a changé, nan mais si je te jure ça a changé ma façon de voir les choses, maintenant je suis devenue une philosophe des fleurs des champs, je jette un regard neuf sur mon parcours, mais si je te promets essaye, ça m’a fait grandir, d’ailleurs tsé je pense que je suis renue, renaquit, renée, enfin que j’ai donné naissance à une Fessefouillie nouvelle en donnant la vie, mais si c’était tellement fort putain PLUTOT CREVER QUE VOUS RACONTER CES TRUCS, j’ai si honte, nan mais sérieux on commence comme ça et un jour on se retrouve avec un sourir compatissant la tête penchée en train de dire à une fille deséspérée: « nan mais tu sais, tout ça, c’est dans la tête ».

 

Alors voila j’ai envisagé plusieurs solutions:

– Arrêter ce blog,

– Continuer ce blog en acceptant que l’infertilité n’en soit plus le sujet pendant quelques mois voire années (ahahahah, genre.),

– Arrêter de créer des putain de blogs dès que je sais pas quoi faire de mon dimanche soir pour éviter de travailler,

– Continuer ce blog ici et donc qu’ici devienne un blog infertile dès qu’il en sera question,

– Laisser ce chez moi ici que j’aime et y revenir en temps voulu mais du coup n’y parler plus que d’infertilité.

 

Je ne sais pas, je me perds, ma tête tourne dans ce flot de parole je me sens emportée par la foule. C’est dimanche soir, il fait moche, grande crise d’identité bloguesque les amis. Bisous.

Ce soir comme la moitié de la France (soyons fous) j’ai regardé la finale de top Chef. A la fin on va chez Florent aka le chef débraillé qui nous présente sa copine, enceinte évidemment, en nous disant « Ah bah c’est un bébé des retrouvailles hein, c’est notre futur garçon… ». Bon tant mieux pour eux hein. Oui j’ai changé. Maintenant je dis tant mieux pour eux. La maternité ça vous change une femme hein, pas forcément en bien mais quand même. Enfin je dis tant mieux pour eux mais j’en pense pas moins. Toute façon j’imagine assez bien comment ça s’est passé, « Tiens viens la chérie enlève ta culotte huhuhu tu sais pas comment tu m’as manqué » , et puis un mois plus tard « comment ça t’as pas eu tes règles, ah mais merde fais un test, ça veut dire quoi deux barres, oh merde on va le garder alors? Bon bah c’est le bébé des retrouvailles on dira ça aux gens, et puis c’est vrai en plus ». Mais bon, tant mieux pour eux, en plus ils ont l’air heureux, ce qui est quand même la moindre des choses.

J’ai dit au mari tu te rends compte? Le mec il rentre chez lui, ils baisent une fois en rentrant, et pouf, quatre mois après la meuf est enceinte de quatre mois NORMAL quoi, alors que moi je prends pas la pilule depuis dix mois (depuis presque cinq ans en fait mais ne chipotons pas) et J’ATTENDS TOUJOURS.

 

Je dis j’attends toujours, mais je sais pas trop en fait. J’alterne des périodes de Oh putain mon dieu imagine là je suis enceinte mais putain la folie il faut rajouter 24h aux 24h déjà existantes, et ça veut dire que c’est possible de dormir moins que ce que je dors déjà? Mais comment ce serait une putain de galère!

Et puis des périodes plus fréquentes où c’est que je me dis que putain être enceinte c’est trop chouette, je veux re être enceinte, et puis avoir deux fois plus de mignonneté et d’amour à la maison et tout.

 

Je savais pas comment j’allais passer ces mois dans le flou total, sans contraception, et puis sans règles aussi, aucun signe ni de grossesse ni de pas grossesse en somme. Je croyais que ce serait pire. Il y a des fois j’ai super envie de faire un test de grossesse. Genre là j’ai la glaire crémeuse. La glaire crémeuse les gars! Qui a besoin d’un signe supplémentaire de grossesse houhou, j’essaye de surveiller mes autres signes de grossesse mais bon après tout tout le monde sait bien que le premier signe c’est aucun signe hein! Je ferais bien un test. Si j’avais le temps et l’argent pour aller m’occuper de ça. En fait ça peut attendre.

Et la plupart du temps, j’ai vraiment d’auters trucs à m’occuper. En vrai j’ai fait un seul test de grossesse. Une copine en avait acheté qu’elle a pas utilisé parce qu’elle est tombée enceinte à ce moment. Elle les a refilé à une copine qui est tombée enceinte plus vite que prévu aussi, qui m’en a refilé un. A tout hasard je me suis dit allons y faut pas arrêter une si belle chaine sinon on sait jamais que je meurs dix fois parce que je l’ai arrêtée. Bon le test était négatif. C’est ainsi que je me suis rendu compte que j’étais au bout de la chaîne de la fertilité. Et vous savez quoi? j’ai même pas trouvé ça si grave. Et ouais, la maternité ça vous change une bonne femme.

 

P.s.: Ce billet n’a ni queue ni tête. On s’en fout hein rassurez-moi?Image