Oui, alors je sais que la plupart d’entre vous on choisi l’option A, celle qui donne des MST, et des chlamydiae pour faire des bébés. Grand bien vous fasse, cher peuple fertile. Aujourd’hui, ma mission et d’éveiller chez vous des regrets en vous présentant ce que vous auriez pu avoir si comme nous vous aviez eu le bon goût de n’être pas fertile.

Alors quand on fait une fiv, on fait les bébés comme ça:

janvier 2011, première fiv pleine de candeur et de naïveté… Et ouais, j’ai fait une trace de sirop de grenadine dessus. Ou de vin rouge je sais plus.

Et si on est très chanceux, et qu’on a des embryons surnuméraires assez costauds pour la congélation, on peut aussi faire des bébés comme ça:

En haut à gauche, vous pourrez admirer ma magnifique écriture, ainis que ma magnifique date de mes dernières règles et de premier dosage

Pour tout vous dire, la première fois que j’ai vu ces feuilles, je me suis dit que faire des enfants, c’était beaucoup trop difficiles pour moi et que j’arriverais jamais à faire tout ça sans rien oublier. Et bah j’ai réussi. Bon, pas à faire des enfants, mais au moins à suivre le protocole dans l’ordre, c’est déjà méga balaise j’ai envie de dire.

Pour le TEC, je trouve que l’ordonnance pour la prise de progynova ressemble à une putain de partie de Kamoulox, c’est dingue, j’ai dû tout noter dans mon agenda avec un code couleur et tout, et même comme ça je suis pas sûre de me souvenir quand est-ce que je dois prendre un ou mille comprimés.

Bon, alors j’espère que vous êtes jaloux les gens, de ma façon complètement hygiénique de me reproduire, tellement hygiénique que sur ma prochine demande d’autorisation d’absence, j’hésite à mettre comme raison « fait des bébés, ou en tout cas essaye », parce que ce serait la vérité. Tellement c’est propre comme façon on peut même faire des reportages sur cette façon de se reproduire et la passer à la télé en prime time, pas besoin de l’interdire aux moins de 18 ans. Oui bon, j’ai dit hygiénique, pas intime non plus, hein.