Archives des articles tagués semaine

Parce qu’évidemment, j’ai pas du tout envie de recommencer. En même temps, là je viens de passer une putain de journée de merde, donc je perds pas grand chose à espérer voir venir demain.

Numéro 5: Je vais revoir mes collègues. Ah nan, merde, j’en ai rien à foutre d’eux et ils m’ont pas tellement manqué.

 

Numéro 4: Bon, c’est la rentrée, je vais pouvoir enfin arrêter de déprimer parce que la rentrée arrive. Et puis soyons honnête, j’adore ne rien branler, je suis une branleuse née, je ne comprends pas les gens qui ne peuvent pas rester sans rien faire. N’empêche que je pense pas que l’être humain soit conçu pour rester chez soi plus d’une semaine sans rien faire, ça fout le moral à zéro plus vite qu’une visite à la maison de retraite pour voir la grand-mère de monsieur Faithful nous expliquer qu’elle est prête à payer une aide à domicile toute la journée pourvu qu’on la laisse rentrer chez elle.

 

Numéro 3: J’ai fait un petit emploi du temps sur word pour caser 1) les moments où je travaille 2) les moments où je devrais travailler 3) les moments où je peux n’en foutre pas une rame sans aucun scrupule. Ca me fait kiffer. D’ici 48h, j’aurais perdu le tableau dans tous les fichiers du pc, et je m’en foutrais parce que j’aurais même pas envie de le regarder tellement je serai freestyle. Mais ce soir ça me réconforte. Et oui, nouvelle semaine, nouveaux espoirs, comme si je pouvais enfin être organisée!

 

Numéro 2: Je vais recommencer à m’habiller, me maquiller et me laver tous les jours. Quoi? C’est l’hiver, c’est bon, si je me lave pas un ou deux jours pendant les vacances c’est quand même pas la mort.

 

Numéro 1: Avant, je détestais le lundi. Le lundi c’est chiant, le lundi c’est ma plus grosses journée, souvent je me tape 10 heures sur mon lieu de travail, sans compter les deux heures de route pour y aller et en revenir, et je rentrais crevée. C’est ainsi qu’a commencé la tradition d Grec du lundi, que je m’endormais avant d’avoir fini, et monsieur Faithful me réveillait en m’engueulant parce que le chat était en train de lécher la sauce samourai. Et je rentrais tellement défoncée, que j’étais incapable de faire quoi que ce soit. Du coup j’ai décrété que le lundi, c’était le jour où je foutais rien, sans remord. Parce que les autres, bon, j’en fous pas plus, mais ça me ronge, j’ai l’impression que l’oeil d’Abel me regarde du fond de ma sacoche. Mais le lundi c’est cool, je me laisse juste engourdir par la fatigue en regardant des séries dans le lit. Depuis, j’adore le lundi!

 

 

Là on dirait que je travaille, mais en vrai je me fais chier alors je suis sur twitter à raconter ce que j'ai mangé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pas le bilan de l’année, celui-là j’en ai rien à foutre pour tout vous dire, je m’en bats la cacahuète. Je vous parle de mon petit bilan personnel au bout d’une semaine de piqûres de decapeptyl.

En fait, ce machin est supposé bloquer mon cycle et me coller une sorte de ménopause artificielle pendant au moins une bonne quinzaine de jours, avant de commencer le traitement pour stimuler mes ovaires et me faire faire plein de petits oeufs. Alors au début, c’était un peu le stress, parce que ça me paraissait tellement facile les piqûres, que je me demandais si je les faisais correctement et si je m’injectais vraiment quelque chose. D’autant plus que je ne ressentais rien, mais alors rien du tout du tout.

Et hier, je me pique, et à peine dix minutes plus tard, je commence à avoir mal à la tête. Bon, au moins j’y ai foutu quelque chose ce coup-ci que je me dis. Et le soir, après dîner, un putain de coup de barre de bâtard. Parce que ce qu’il faut savoir, c’est que mon gros problème, c’est qu’en vacances je me mets à me coucher à 5h du matin. Donc là ça fait plus de dix jours que je ne dors pas avant l’aube, et que du coup je me lève super tard. Donc hier, ça a quand même commencé à me mettre la puce à l’oreille quand, malgré mon levé à midi, j’ai ressenti le besoin impérieux de faire une sieste vers 16h, et que malgré la sieste, mes yeux ont commencé à se fermer tout seuls devant la tv à partir de 22h30. Trop bizarre le truc quoi. ais bon, j’étais plutôt contente, ça m’évitera de dormir seulement deux heures la veille de la rentrée et d’être éclatée le lundi soir comme d’habitude.

Bon, à part ça j’ai pris deux kilos, mais allez savoir si c’est les fêtes ou le traitement…

Et n’oubliez pas de laisser un commentaire ici pour gagner un cadeau choubidou enrubanné par mes propres petits doigts boudinés! Il vous reste jusqu’à ce soir et demain je vous dirai qui a été choisi par le plus grand des hasards hasardeux!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alors, le deux centième commentaire est celui d’Evemaba, justement sur l’article du deux centième! Alors, le premier cadeau d’Eve, ça va être une petite pub pour son blog bien sympa, qui parle de polar, mais pas que. Le polar c’est cool. Enfin moi qui aime pas, elle m’a donné envie d’en lire quelques uns. Mais si vous voulez aussi lire le blog d’une femme qui se démerde et qui sait changer une batterie de bagnole (ouais, moi je sais pas, je t’admire à mort pour ça Eve) rendez-vous sur Gossips and books!

Bon, le problème c’est que je voulais envoyer l’article vers 19h quand mon nombreux et travailleur lectorat serait enfin rentré du turbin, et que j’ai cafouillé. Donc, session de rattrappage: en commentaire de cet article, essayez de me donner la meilleure façon de profiter de ma dernière semaine de vacances pour éviter la dépression du retour au travail, et je tirerai au sort un commentaire pour un autre cadeau choubidou. Enfin si vous voulez bien quoi!

EDIT: Le concours est ouvert jusqu’au 31 décembre 2010, en espérant que ça ait un peu de gueule!